°ï¡-¡ï° T@mil Ðelta Ñetwørk °ï¡-¡ï°


 
HomeHome  Portal*Portal*  GalleryGallery  FAQFAQ  RegisterRegister  Log inLog in  

Share | 
 

 Quel est vraiment la perfection?

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Ashwiny
T'$pace Senior Member
T'$pace Senior Member
avatar

Female
Number of posts : 678
Age : 31
Location : Not in ur heartzzz
Job/Studies : Lollufying :D
Language : Asku busku
Registration date : 2007-11-22

Character sheet
Gold: 50
Nick name:

PostSubject: Quel est vraiment la perfection?   Sun Dec 23, 2007 7:50 pm

À un dîner bénéfice, le père d'un étudiant de Chush a prononcé un discours inoubliable. Après avoir chanté les louanges de l'école et de son personnel dévoué, il a crié : "Où est la perfection en Shay, mon fils? Dieu fait tout avec perfection. Mon fils ne peut pas comprendre les choses comme le peuvent d'autres enfants. Mon fils ne peut pas se souvenir des faits ni des chiffres comme le peuvent d'autres enfants. Où est donc la perfection de Dieu? " Les spectateurs ont été bouleversés par la question, et touchés par l'angoisse du père. "Je crois, a-t-il répondu, qu'en créant un enfant, la perfection que cherche Dieu est comment on réagit à l'enfant."
Il a ensuite raconté l'histoire suivante de Shay :
Un après-midi, Shay et son père se promènent près d'un parc où des garçons que Shay connaissait jouent au baseball. Il demande à son père : "Penses-tu qu'ils me laisseront jouer? "
Le père savait que Shay n'est pas du tout le type athlétique et que d'habitude les garçons ne veulent pas que Shay soit dans leur équipe. Mais il comprenait que si l'on permettait à Shay de jouer, ça lui donnerait un sentiment d'appartenance. Le père demande à un des joueurs de champ si Shay peut participer.
Le garçon y pense pour quelques instants et dit : "Nous perdons par six points et nous sommes à la huitième manche. Je suppose qu'il peut faire partie de notre équipe et avoir l'occasion de frapper au neuvième tour."
Le père est très heureux de cette nouvelle et Shay pousse un sourire énorme. On dit à Shay de mettre le gant et de prendre sa position. À la fin de la huitième manche, l'équipe de Shay marque quelques points mais traîne toujours par trois points. Au bout du neuvième tour, l'équipe de Shay gagne encore un point! On a deux sortants et les buts remplis, et une chance de gagner le jeu. Shay est le prochain en ligne. Est-ce que l'équipe va permettre à Shay de frapper, risquant de perdre le jeu? Chose étonnante, on lui donne le bâton. On sait sans doute que c'est presque impossible de gagner, car Shay ne sait ni comment tenir le bâton comme il le faut, ni comment frapper la balle.
Cependant, quand Shay s'approche du marbre, le lanceur avance de quelques pas pour lober la balle assez doucement pour que Shay puisse au moins toucher la balle avec le bâton. Shay frappe lourdement au premier lancer, sans succès. Un de ses équipiers vient à son aide et les deux prennent le bâton en attendant le prochain lancer. Le lanceur avance davantage et jette légèrement la balle à Shay.
Avec son équipier, Shay frappe un roulant vers le lanceur, qui le ramasse et aurait pu facilement le lancer au premier but, dans lequel cas Shay serait éliminé, et le jeu se terminerait. Mais voilà, le lanceur jette la balle en arc au champ droit, loin au-delà du premier but. Tous se mettent à crier : "Cours au premier, Shay! Cours au premier! " Jamais n'a-t-il eu l'occasion de courir au premier but. Il galope le long de la ligne de fond, tout étonné. Quand il atteint le premier but, le voltigeur de droite a la balle en main; il peut facilement la jeter au deuxième but, ce qui va retirer Shay qui court toujours, mais il lance la balle en haut au-delà du troisième but et tous crient : "Cours au deuxième! Cours au deuxième! " Les coureurs devant Shay, transportés de joie, encerclent les buts en route au marbre. Lorsque Shay s'approche du deuxième but, l'adversaire le dirige vers le troisième et s'exclame : " Cours au troisième! " Quand Shay passe par le troisième, les joueurs des deux équipes le suivent en s'écriant : " Fais un circuit Shay! " Shay complète le circuit, prend pied sur le marbre et tous les 18 garçons le soulèvent sur les épaules. Shay est le héros! Il vient de faire le grand chelem et de gagner le match pour l'équipe.
" Ce jour-là, continue son père, les larmes aux yeux, ces 18 garçons ont atteint leur propre niveau de la perfection de Dieu. "
C'est bizarre la vérité de cette histoire!
Bizarre que les gens puissent simplement dénigrer les croyances et les modes de vie des autres, et puis se demandent pourquoi le monde devient infernal. Bizarre que l'on soit plus préoccupé de ce que les autres pensent, mais non pas de sa perception de soi-même. Le paradoxe d'aujourd'hui est que l'on a la patience pour construire de grands édifices mais pas pour contrôler sa colère; on a de larges routes, mais des points de vue étroits.
On dépense plus, mais possède moins; on achète plus de produits, mais on les apprécie moins. On habite les maisons plus grandes, mais les familles sont plus petites; on jouit de plus de commodités, mais on a moins de temps disponible. On accumule plus de diplômes, mais on semble avoir moins de logique; on a plus de connaissances, mais moins de discernement; plus de spécialistes, mais plus de problèmes; plus de médecine, mais plus de maladies.
On a multiplié ses avoirs, mais diminué ses valeurs. On a tendance à parler trop, aimer rarement et haïr trop souvent. On sait comment gagner sa vie, mais sans la qualité de vie; la science permet de vivre plus longtemps, mais c'est une vie plate. On a fait le voyage aller-retour à la lune, mais on a de la difficulté à traverser la rue pour se présenter à son voisin. On a conquis l'espace interplanétaire, mais non pas notre espace intérieur; on a épuré l'air, mais pollué l'esprit. On a des revenus plus élevés, mais une morale plus basse; on se concentre sur la quantité, plutôt que la qualité; on est aujourd'hui de grande taille, mais de caractère faible; on voit des profits généreux mais des relations superficielles. On désire atteindre la paix mondiale, mais on continue la guerre interne; on a plus de loisirs, mais moins d'amusement; plus de choix de nourriture, mais moins de nutrition.
Faites votre propre réflexion, tracez votre propre route vers votre niveau de perfection de Dieu :-)
Back to top Go down
View user profile
Admin
T'$pace Admin
T'$pace Admin
avatar

Female
Number of posts : 209
Age : 31
Location : Mount Everest
Job/Studies : Forummm
Language : TEFG (Tamil/English/French/German)
Registration date : 2007-11-22

Character sheet
Gold: 108
Nick name: SuGa

PostSubject: Re: Quel est vraiment la perfection?   Mon Dec 24, 2007 4:00 am

The story was so nice, i thought to have an english translation will be nice.

Quote :
At a fundraising dinner for a schoolthat serves learning-disabled children,the father of one of the school's studentsdelivered a speech that would neverbe forgotten by all who attended.After extolling the schooland its dedicated staff,he offered a question."Everything God does is done with perfection.Yet, my son Shaycannot learn thingsas other children do.He cannot understand thingsas other children do.Where is God's planreflected in my son?" The audience was stilled by the query.The father continued."I believe,"the father answered,"that when God brings a childlike Shay into the world,an opportunity to realizethe Divine Planpresents itselfand it comes inthe way people treat that child."Then,he told the following story:Shay and his father had walkedpast a park where some boysShay knew were playing baseball.Shay asked,"Do you think they will let me play?"Shay's father knew that most boyswould not want him on their team.But the father understoodthat if his son were allowed to play it would give hima much-needed sense of belonging.

Shay's father approached one of the boys on the fieldand asked if Shay could play.The boy looked around for guidance from his teammates.Getting none,he took matters into his own handsand said,"We are losing by six runs,and the game is in the eighth inning.I guess he can be on our teamand we'll try toput him up to bat in the ninth inning."In the bottom of the eighth inning,Shay's team scored a few runsbut was still behind by three.At the top of the ninth inning,Shay put on a gloveand played in the outfield.

Although no hits came his way,he was obviously ecstaticjust to be on the field,grinning from ear to earas his father waved to him from the stands.In the bottom of the ninth inning,Shay's team scored again.Now, with two outsand the bases loaded,the potential winning run was on base.Shay was scheduled to bethe next at-bat.Would the team actually let Shay batat this junctureand give away theirchance to win the game?Surprisingly,Shay was given the bat.

Everyone knewthat a hit was all but impossible because Shay didn't even know how to hold the bat properly,much less connect with the ball.However, as Shay stepped up to the plate,the pitcher moved a few steps tolob the ball in softlyso Shay could at least be able to make contact.The first pitch came and Shay swung clumsily and missed.The pitcher again took a few steps forward to toss the ball softly toward Shay.As the pitch came in,Shay swung at the ball and hit a slow ground ball to the pitcher.The pitcher picked up the soft grounder and could easily have thrown the ball to the first baseman.Shay would have been out and that would have ended the game.Instead, the pitcher took the ball and threw it on a high arc to right field, far beyond reach of the first baseman.Everyone started yelling, "Shay,run to first,run to first."Never in his life had Shayever made it to first base.He scampered down the baseline,wide-eyed and startled.Everyone yelled, "run to second,run to second!"By the time Shay was rounding first base,the right fielder had the ball.

He could have thrown the ball to the second baseman for a tag.But the right fielder understood what the pitcher'sintentions had been, so he threw the ball highand far over the third baseman's head.Shay ran towards second baseas the runners ahead of him deliriously circledthe bases towards home.As Shay reached second base, the opposing shortstop ran to him,turned him in the direction of third base,and shouted, "run to third!"As Shay rounded third, the boys from both teams were screaming, "Shay! run home!"Shay ran home,stepped on home plateand was cheered as the hero for hitting a"grand slam"and winning the game for his team.

"That day,"said the father softly with tears now rolling down his face,"the boys from both teams helped bring a piece of the Divine Plan into this world."Shay, Was 'King' For a Day!

_________________
To avoid criticism, do nothing, say nothing, be nothing.

Admin
Back to top Go down
View user profile http://tamildelta.netgoo.org
 
Quel est vraiment la perfection?
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» [Card Review Article] Card Sneak-a-Peek: Herald of Perfection
» Herald Of Perfection .(Edited)
» Herald of Perfection chain ruling
» Perfection [One-sided Tomoe/Miya]
» TG Scraps

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
°ï¡-¡ï° T@mil Ðelta Ñetwørk °ï¡-¡ï° :: Miscellaneous :: French Forum-
Jump to: